Vieille cave ou plutôt carton mouillé?
zurück

Vieille cave ou plutôt carton mouillé?

Le b.a.-ba de la dégustation: grâce à nos conseils, la dégustation des vins du Sud-Tyrol n’aura plus de secrets pour vous, même si vous êtes néophyte!

Le vin, vous connaissez. Mais avez-vous déjà participé à une dégustation? Jamais? Alors il est temps de vous y mettre. Les vins du Sud-Tyrol/Südtirol sont en effet réputés pour leur qualité et s’exportent dans le monde entier. Et les possibilités de dégustation sont innombrables. Rendons-nous par exemple au domaine Nals Margreid qui se trouve à égale distance de Merano/Meran et de Bolzano/Bozen. D’avril à octobre, une visite des chais suivie d’une dégustation de vin est organisée chaque mercredi à 16 h. L’architecture est aussi exceptionnelle que les vins.

Le chai à barriques n’est pas dans une cave, chose inhabituelle s’il en est. Et sa forme évoque une gigantesque caisse de vin, les finitions intérieures et extérieures étant en chêne. Lors des travaux de rénovation entrepris en 2011, l’ancienne cave voûtée et dallée, la charpente en bois et les colonnes datant de 1760 ont été entièrement restaurées. Un projet qui aura porté ses fruits : lors de la Biennale d’architecture de Venise, un jury professionnel a décerné à Nals Margreid une récompense honorant la transformation et l’agrandissement du chai.

Le domaine se démarque non seulement par ses accents architecturaux mais aussi par sa gamme de vins primés. Qui sont systématiquement référencés dans les classements des meilleurs vins réalisés par Gambero Rosso, Robert Parker, Wine Spectator ou Decanter & Co.

Voici donc notre petit guide. Il vous aidera à vous montrer à la hauteur lors de votre première dégustation!
3-idm-alex-filz
1-kellerei-nals-margreid-bruno-klomflar-1
Pour commencer, parlons déodorant. Oui! Vous avez bien lu! Utilisez un déodorant discret et ne mettez surtout pas de parfum! Ce sont les arômes du vin que vous (et les autres participants) souhaitez sentir… pas la note florale de votre voisin.

Prenez votre temps! Avant de goûter le vin, c’est sa couleur (la robe) qui nous intéresse. Elle nous fournit en effet de premières informations sur l’âge et la saveur du vin. De façon générale, le vin blanc sera d’autant plus jeune que sa couleur tire sur le vert (on parle également de couleur jaune paille).
Un vin rouge encore jeune aura un bord allant du rose pâle au pourpre, cette nuance évoluant vers le brun pour un rouge plus mûr. Les rouges plus légers ont généralement une robe moins colorée qu’un vin intense. Dans les rosés, les vins jeunes ont une robe couleur fraise passant au saumon pour les vins arrivés à maturation.

Après avoir analysé la couleur, nous passons à l’odeur. Il faut alors faire tourner doucement le verre pour libérer les arômes du vin. Attention: on ne fait pas tourner les mousseux car cela ferait disparaître leurs fines bulles.
Le parfum d’un vin résulte de la symbiose de ses arômes. Ce parfum global est appelé bouquet, nez ou arôme (autant de termes techniques vous permettant de briller en société !). Il existe quelque 500 substances aromatiques dans le vin (bien entendu, on ne les trouve pas dans chaque vin). L’odeur que vous reconnaissez dans un vin est une perception individuelle. Un vin peut avoir un arôme fruité, floral, boisé ou balsamique. De vanille, de toast, de levure, de beurre, de chêne ou d’épices. De confiture, de feuilles mortes et même d’écurie. Mais oui!
Et si l’arôme du vin fait penser à une vieille cave ou à du carton mouillé, c’est qu’il est bouchonné – un mauvais signe.
2-idm-marion-lafogler-kueglerhof-113
4-idm-brotkultur-by-damian-pertoll-102
Étape suivante: le goût. Gardez une petite gorgée de vin dans votre bouche pendant quelques instants. Comme les papilles gustatives se répartissent sur toute la langue et le palais, il faut que toute la cavité buccale soit humectée pour que l’arôme du vin puisse s’épanouir totalement.

Et pour répondre à la question cruciale que vous vous posez: non, vous n’êtes bien entendu pas obligé(e) de recracher le vin. Mais il vaut mieux le faire pour garder les idées claires et ne pas trop solliciter son sens du goût, ce qui est particulièrement important si la dégustation porte sur plusieurs vins. Un conseil: mangez de temps en temps un petit morceau de pain (au Sud-Tyrol bien entendu un bout de galette croustillante de seigle) pour neutraliser le goût dans la bouche.

Pendant la dégustation, posez-vous les questions suivantes et mémorisez quelques termes. Vous pourrez alors démontrer votre savoir à vos collègues:

- Le vin vous rappelle quoi? Est-ce un vin léger ou corsé? Puissant ou délicat? Fruité ou sec?
- Avec une acidité dominante ou des tannins perceptibles? Ces derniers se reconnaissent à la sensation d’astringence que le vin laisse sur la langue.
- Est-ce que ses arômes persistent dans la bouche et dans la gorge? On parle alors de longueur en finale. Dans un bon vin, les notes fruitées ou épicées persistent un long moment, l’idéal étant une finale puissante s’atténuant lentement.
- Le vin présente-t-il un bon équilibre entre douceur, acidité, tannins et alcool? Une bonne balance, pour parler comme les professionnels? Le principe est le suivant: le vin sera d’autant meilleur qu’il est plus équilibré.

Nous souhaitons à tous les néophytes une très agréable découverte des vins du Sud-Tyrol… Prost! (à votre santé).

Laissez vos amis participer ...
Partage les histoires sur ton profil et montre à tes amis les choses qui t’enthousiasment !