L’exaltation du hygge. Pour ainsi dire l’hyper hygge
zurück

L’exaltation du hygge. Pour ainsi dire l’hyper hygge

Le hygge est créateur de bonheur. Même si le terme est largement inconnu au Sud-Tyrol, ce qu’il incarne existe vraiment.

Il paraît que là-haut dans le Nord, les Danois auraient découvert le secret du bonheur. Effectivement, selon le World Happiness Report (WHR) publié par l’ONU en mars 2016, le Danemark se classe pour la troisième fois champion du bonheur. Mais que font donc ces Danois pour être si heureux ?

Beaucoup en sont convaincus : le hygge est le sésame du bonheur à la danoise. On pourrait le traduire en français par « art de vivre » et pourtant, il est impossible de définir exactement le concept. Qu’importe ! Le principal est de le vivre. Un sentiment de relaxation associé à une atmosphère de bien-être et à la convivialité.

Le hygge est créateur de bonheur. Même si le terme est largement inconnu au Sud-Tyrol/Südtirol, ce qu’il incarne existe vraiment. Déjà le paysage est hyggelig. Il suffit de penser aux nombreuses petites places tranquilles dont l’hiver souligne le côté idyllique. Sur fond de sommets enneigés et de forêts, une sortie en raquettes dans la neige immaculée avant de retrouver les bienfaits du feu crépitant dans la cheminée. De toujours, les habitants du Sud-Tyrol ont pratiqué le hygge !
 
Autrefois, quand les maisons n’avaient pas encore l’électricité et que les hivers étaient encore plus rigoureux, les habitants des vallées s’installaient dans la confortable pièce principale de la maison pour y tricoter ou faire d’autres travaux d’aiguilles, ou tout simplement pour être ensemble. Espace de tranquillité et de retrait, la stube lambrissée de pin était la pièce à vivre de toute la famille.

Et la vie d’autrefois était de toute façon encore plus hygge. Les gens se levaient avec le jour et se couchaient avec les poules, suivant le rythme de la nature. Il est bien évident que ce mode de vie n’est plus adapté à notre époque mais pendant les vacances, on peut s’inspirer de certains aspects de la vie d’autrefois et profiter des mêmes havres de paix. Les Stuben des hôtels, pensions, restaurants, auberges et autres tavernes vigneronnes (Buschenschänke) n’ont rien perdu de leur confort traditionnel, avec des murs lambrissés et un poêle près duquel il fait bon se prélasser. L’exaltation du hygge. Pour ainsi dire l’hyper hygge.

De l’auberge de campagne la plus désuète au salon d’un hôtel design, la cheminée est omniprésente. Autres incontournables : la bonne odeur du bois, des coussins moelleux et de savoureux mets inspirés de la cuisine des Alpes et de la cuisine méditerranéenne. Il suffit de peu de choses pour se sentir bien. Le tout sur fond d’histoires rappelant le passé et la vie en montagne. Tout simplement le bonheur.
 
Vous trouverez ici d’autres déclinaisons du hygge!
Thermes de Merano en Sud-Tyrol
Thermes de Merano en Sud-Tyrol
Calme et détente au centre-ville
Le contenu vous a-t-il été utile?
Merci beaucoup pour vos commentaires!
Merci!
Laissez vos amis participer ...
Partage les histoires sur ton profil et montre à tes amis les choses qui t’enthousiasment !